L’espace Naturel

espace naturel pierresSpécialiste de la pierre fine
Bijoux – Minéraux – Création

Les propriétés bénéfiques des pierres proviennent d’une longue et lointaine tradition ésotérique. Lire la suite

LA NICHOULE

Vois-tu mon Ami, au fil de mes pérégrinations dans ton pays et dans ma contée, bien
Griotdifférente de celle de mon confrère et du lourd anneau qu’il traîne comme un boulet, il ne se passe pas un jour sans que ma pauvre vie de Griot, mes pauvres vêtements qui sentent la sueur des longues marches à travers ce monde, soient enrichis par la rencontre avec des personnes qui viennent nous ensoleiller le cœur un peu plus et encore un peu plus.

Parfois, et, foi de Griot, que la grande Douna me transforme en macaque, les rencontres peuvent être des personnages qui sortent directement des histoires que je colporte. Tu connais ma parole d’Africain, tout ce que je dis est vrai, …… ou proche de la vérité,…. ou pas très loin….

Mais, mon Ami, l’important est que celui à qui je transmets un message, une nouvelle, ait le sourire radieux, les dents blanches qui émergent de ses lèvres noires, que ses yeux rouges soient grands ouverts par la couleur de mon récit et que son boubou frissonne de joie.

Alors, puisque tu me fais l’honneur encore aujourd’hui de prendre quelques minutes pour m’écouter, attablés autour d’un café bien noir, je vais brièvement te raconter l’histoire qui m’est arrivée le jour de ce mois où le soleil brillait… Tu ne peux pas oublier ce jour, cela a été le seul de toute la durée d’une lune…..

Il est, dans un village renommé de ton Ardèche méridionale, une ruelle dans laquelle se trouve une caverne. Tu vois que, malgré ta civilisation avancée, certaines personnes savent encore vivre comme aux temps anciens, dans une caverne sans fenêtre….

Alors, curieux comme un chimpanzé et à la recherche de rencontres à faire pour enrichir ma culture de conteur, je me suis aventuré et suis entré dans ce lieu appelé NICHOULE ARTISANAT.
Dans un premier temps, j’ai cru que c’était le mystérieux endroit dont m’avait parlé mon ami ALI BABA, ce lieu secret dans lequel les brigands cachaient les trésors dérobés à je ne sais quel marchand de bien, quel usurier, tant la multitude de belles choses s’y cachaient.

Dessins, habits, statues, papyrus…… et des choses dont je ne connais même pas le nom en Wolof remplissent cette grotte et tes deux yeux ne suffisent pas pour tout regarder, tout apprécier et pourtant. Il faut prendre ton temps car, une partie de ces objets est réalisée par un animal dont je n’avais jamais entendu parler.

Il s’agit d’une NICHOULE (petite chouette ardéchoise).

La NICHOULE est un petit animal qui vit dans les troncs creux des arbres centenaires, dans les trous des murs de tes vallées, sous les toits de tes vieux villages. Elle dort le jour et sort la nuit durant laquelle elle émet des chants bruyants et répétitifs mais qui rassurent tant qu’ils sont entendus. Elle est le gardien de la nuit. Elle chante, tout est calme, tu peux te reposer tranquille…. Elle se tait, tu dois être sur tes gardes….

Ce petit animal a une particularité qu’ont tous les mêmes animaux de sa race.

Sa tête peut tourner entièrement sur elle-même. Tu comprendras donc qu’elle sait en permanence où est situé chaque objet dans sa grotte….
Il parait que la vue de ces animaux est perçante et qu’ils distinguent, à travers le noir absolu, tout ce qui bouge.
J’espère qu’elle n’a pas pu lire à travers ma peau car, tu sais que le griot et sorcier que je suis a les entrailles qui parlent….. MURTUGAAAAAA !!!!!

Mais le plus surprenant, chez cette NICHOULE, c’est qu’elle parle, parle encore et parle toujours. Un animal qui parle, tu vas croire que j’ai abusé du BARMA dont je t’ai venté les mérites dans un de mes précédents récits. Pas du tout.
Il s’agit d’une NICHOULE suisse et celles-ci, savent parler.
Elle te parle de son travail minutieux qu’elle fait chaque soir, chaque nuit, son Moment à Elle.

Elle te parle des ses broderies, coutures, dessins qu’elle réalise à la lueur d’une lune pleine, dans le calme quand elle veille sur ton repos quotidien.
Elle te parle de sa caverne et de ses trésors, de son imagination. Elle te parle et tu l’écoutes avec attention, tu enrichis tes yeux de son travail, tu apprécies chaque objet et puis, quand son récit est terminé, tu repars avec une chose dont tu ignorais jusqu’à cet instant le nom et que tu vas garder précieusement ou que tu vas donner à un ami précieux qui le mérite.

Tu pourrais me prendre pour un fou mais cette NICHOULE a besoin que l’on vienne la voir, vienne l’écouter, vienne apprécier son travail pendant que tu dors. Les trésors qui sortent de ses mains (eh oui, elle parle et en plus, elle a des mains…..) valent le détour et s’embelliront au fil du temps qu’ils passeront bien placés sur une étagère, visibles aux yeux des gens que tu côtoies.
Ils te demanderont : « Mais, mon Ami, d’où vient se bel objet ? »
Tu leur répondras : « J’ai rencontré un jour une NICHOULE qui parlait et savait travailler les objets comme celui-ci !!! » et tu leur raconteras cette drôle de rencontre.
Alors, ils te prendront pour un fou ou demanderont son adresse.

Tu leur communiqueras. Elle t’en remerciera.

Moi, maintenant, je continue mon chemin à travers ton pays. Je crois qu’il y a, près d’ici une autre caverne où un homme érudit, UN GRIOT, collectionne un tas d’objet qu’il a ramené de ses nombreux voyages à travers le monde. Je reprends mon balafon et part à la rencontre de mon confrère.

Ah’Salamaleikoum mon Ami, que mon Dieu, le tien et celui de tous les autres te gardent.

Merci à Maud.

ARTISANAT NICHOULE – 12 rue du Bourreau – VILLENEUVE DE BERG